Infusion de sapin blanc

Infusion hivernale au sapin blanc

Michaël Berthoud Cuisine sauvage, Les plantes médicinales Laisser un commentaire

Tout le monde connaît le sapin, ses fameux bonbons au goût forestier, ses branches qui égaient nos décorations de Noël et ses jeunes pousses qui font de délicieux sirops. Mais saviez-vous que l’on fait une excellente infusion de ses branches tout au long de l’année?


RECEVEZ VOTRE
GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES

DE SUISSE ROMANDE!

Téléchargez votre guide PDF gratuit et faites partie de la communauté des cueilleurs! 
JE LE VEUX!
Ecrit par Michaël Berthoud, Cueilleurs Sauvages.

Les parties les plus utilisées du sapin blanc, Abies alba, ce sont les jeunes pousses appelées à tort “bourgeons de sapin”. Celles-ci se récoltent au printemps, durant les mois de mai et juin selon les régions. Elles sont tendres et juteuses, mais il serait dommage de se priver de ce que cet arbre peut nous offrir tout au long de l’année. Effectivement, les rameaux âgés, même s’ils ont perdu leur fraicheur et deviennent plus résineux, peuvent être utilisés en cuisine de nombreuses manières différentes.

Branches de sapin blanc. Cueilleurs Sauvages.
Branches de sapin blanc, Abies alba.

Récolte des branches

La manière la plus simple est de les utiliser en infusion. Son goût délicat et forestier vous accompagnera durant tout l’hiver, car la récolte des branches se fait tout au long de l’année, pratique! Le bout de chaque branche part souvent dans 3 directions. Pour une récolte durable, veillez à ne récolter que les rameaux qui partent de côté et à laisser le bourgeon terminal celui (du milieu) en place pour qu’il puisse donner une pousse au printemps prochain. Notez que le sapin blanc peut être confondu avec l’if, arbre toxique. Apprenez à faire la différence entre les deux en lisant l’article.

Infusion de sapin blanc

Propriétés médicinales de l’infusion de sapin blanc

Le sapin blanc est traditionnellement utilisé comme remède des voies respiratoires, tout comme les autres espèces de résineux de nos régions (pins et épicéas notamment). D’ailleurs, Fournier dans son excellent “Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France” réunit les sapins et les pins dans le même chapitre [1]. De récentes études indiquent que le sapin blanc contient des antioxydants. Ceux-ci aident à prévenir le stress oxydatif des cellules en luttant contre les radicaux libres. Et la bonne nouvelle, même les branches âgées en contiennent! [2-3]

Infusion de sapin blanc

Les branches de sapin blanc peuvent être utilisées durant toute l'année pour en faire une délicieuse infusion.
Temps de cuisson 15 minutes
Cueillette 10 minutes
Temps total 25 minutes
Portions 1

Ingrédients

  • 20 cm branches de sapin blanc ou pin, épicéa, mélèze…
  • 1 g cannelle
  • 1 g écorce d'orange
  • 0.5 g gingembre frais
  • 1 c. à café miel

Instructions

  • Mélanger tous les ingrédients dans une tasse avec filtre.
  • Chauffer l'eau jusqu'à frémissement (85°C).
  • Infusez durant 10-15min.
  • Dégustez ! 😀

Références
[1] Fournier, Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, 1947, Omnibus.
[2] Vasincu, Al, et al. “Polyphenolic content and antioxidant activity of an extractive fraction from Abies alba bark.” Rev. Med. Chir. Soc. Med. Nat. Iasi 117.2 (2013): 545-550.
[3] Yang, Seun-Ah, et al. “Radical scavenging activity of the essential oil of silver fir (Abies alba).” Journal of clinical biochemistry and nutrition 44.3 (2009): 253-259.

Vous avez aimé cet article? Inscrivez-vous à ma newslettre!
S'inscrire

Learn About This Author

Michaël Berthoud

Facebook

Je suis passionné par les plantes sauvages et leurs usages depuis dix ans. Laissez-moi être votre guide pour bien démarrer dans ce monde passionnant. Je vous donnerai de bons conseils et des critères sûrs pour débuter ou confirmer vos connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *