Teinture à l'achilée millefeuille

Comment faire une teinture à l’achillée millefeuille

Michaël Berthoud DYS, Pharmacie naturelle, Plantes médicinales Laisser un commentaire

Si vous désirez vous soigner par vous-même et créer une pharmacie naturelle pour votre famille, la teinture à l’achillée millefeuille doit en faire partie! C’est une plante courante et facile à reconnaître qui vous permettra de soigner efficacement les petites coupures. Chez nous elle a définitivement remplacé le merfen et autres produits.


RECEVEZ VOTRE
GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES

COMESTIBLES!

Téléchargez votre guide PDF gratuit et reçevez des conseils de cueillettes chaque mois! 
JE LE VEUX!
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Quelle est l’utilité d’une teinture à l’achillée?

L’achillée millefeuille, Achillea millefolium, est une plante médicinale utilisée depuis au moins 2000 ans puisque Dioscoride en faisait déjà mention au 1er siècle AP-JC. Elle est traditionnellement utilisée dans le traitement des plaies lorsqu’il y a saignement. Elle possède une action hémostatique [1], c’est-à-dire qu’elle a la faculté de couper les saignements en resserrant les tissus. D’autre part, elle aide à la cicatrisation. Ainsi, en cas de blessure en pleine nature, un simple cataplasme de feuilles ou de fleurs permettra de nettoyer et guérir la blessure en attendant d’aller consulter si la blessure est grave.

Comme il est assez rare d’avoir la plante fraiche sous la main lorsqu’on se blesse, la teinture rentre en jeu. On ne parle pas ici de teindre le linge, mais de teinture médicinale, une macération de plante dans de l’alcool. Ce produit, conservé dans un flacon compte-goutte, peut être disponible et utilisé au besoin, ce qui est bien plus pratique. De plus, il se conserve durant des années. Cette teinture fait partie intégrante de ma trousse et depuis des années j’ai pu constater son efficacité. Lorsque je me coupe, c’est le premier produit que je mets (quelques gouttes) et le saignement est coupé très rapidement. Par contre, ça pique ^^ et ça pique d’autant plus fort que la blessure est profonde. Cette teinture sera donc difficile à donner aux enfants et pas tout le monde appréciera… faites vos tests et jugez par vous-même.

Teinture à l'achilée millefeuille
Teinture à l’achillée millefeuille en cours de macération.

Autres utilisations

La teinture à l’achillée millefeuille peut-être aussi être utilisée dans les cas suivants [2]:

  • Externe: coupures, contusions, hématomes, entorses…
  • Troubles digestifs: spasmes, douleurs intestinales, digestion lente…
  • Plante de la femme: syndrome prémenstruel, règles douloureuses, régularisation du cycle menstruel, troubles de la ménopause.
  • Pour lutter contre les fièvres par son action diaphorétique.

En cas d’utilisation interne, prenez garde aux contre-indications (citées en fin d’article) et faites-vous conseiller par un professionnel de la santé.

Étape 1: reconnaître et cueillir l’achillée millefeuille

La première chose à faire consiste à être capable de reconnaître l’achillée millefeuille. Il s’agit d’une plante de la famille des astéracées dont les fleurs sont réunies en de petits capitules blancs. On confond souvent les capitules avec les fleurs tellement elles sont petites. Les capitules sont eux-mêmes réunis en corymbes. Un corymbe, c’est presque comme une ombelle, sauf que les rayons ont des tailles différentes, contrairement à l’ombelle. Les feuilles sont composées de folioles petites et finement dentées, ce qui lui donne un aspect ciselé.

Corymbe. Cueilleurs Sauvages.
Dans un corymbe, les rayons (pédoncules) ont des tailles différentes ce qui fait que les fleurs sont plus ou moins toutes à la même hauteur.

On la rencontre facilement dans les prairies grasses pas trop humides, les bords de chemins, les alpages… Elle aime le soleil et un sol moyennement sec [3].

Elle fleurit à partir du mois de juin et jusqu’en septembre selon l’altitude et les fauches. Vous allez la récolter uniquement là où elle est abondante et si vous pouvez laisser 80% de la population derrière vous. Sinon abstenez-vous! Récoltez les sommités fleuries dès que les fleurs se sont ouvertes et enlevez les grosses tiges, vous pouvez laisser les petits pédoncules verts.

Étape 2: préparer la teinture à l’achillée millefeuille

Comment réaliser une teinture à achillée millefeuille

Voici comment réaliser une teinture à l'achillée millefeuille pour soigner les blessures et couper les saignements.
Temps de préparation 15 minutes
Macération 15 days
Temps total 15 days 15 minutes

Equipment

  • Presse à café (comme sur l'image) ou un bocal
  • Filtre à café en papier brun
  • Support pour le filtre à café
  • Casserole
  • Presse purée ou un morceau de tissus pour presser
  • Balance
  • Doseur mL

Ingrédients

  • 100 gr Fleurs fraiches d'achillées millefeuille.
  • 200 mL Alcool pur à 96° consommable. Si vous n'en avez pas, voir plus bas.

Instructions

  • Laissez votre récolte à l'air libre pour que les petites bêtes puissent s'échapper.
  • Pesez votre récolte.
  • Placez-la dans une presse à café ou un bocal.
  • Ajouter le double d'alcool en volume que le poids en grammes : par ex 100gr de plante pour 200mL d'alcool (1:2).
  • Ajuster le piston pour que le niveau de plante soit entièrement immergé. Utilisez du scotch pour fixer le piston. Sans presse à café, utilisez un bocal et des galets (ou autre chose). Attention, si la plante dépasse le niveau de liquide, cela va pourrir et vous pourrez recommencer…
  • Laissez macérer 2 semaines à l'abri de la lumière.
  • Pressez le tout au presse purée ou à travers un tissus et pressez au maximum.
  • Passez finalement le liquide au filtre à café en tissus, il faut tout filtrer parfaitement.
  • Stockez dans une bouteille/flacon en verre teinté et étiquetez avec le degré d'alcool, le nom latin de la plante et la date de fabrication.

On utilise la plante fraiche ou la plante sèche?

La teinture est une préparation très efficace qui correspond un peu à une photographie de la plante. Donc si on utilise la plante fraiche, elle sera de meilleure qualité à mon avis. Mais il faut se rappeler qu’une plante contient en moyenne 80% d’eau. Donc si on part de 96° (alcool pur), notre teinture va être diluée à 60-70° selon le taux d’humidité, ce qui correspond aux teintures du commerce. Si vous partez d’un alcool à 50° avec une plante fraiche, la teinture sera trop diluée.

Mais il est aussi possible d’utiliser une plante sèche pour réaliser cette teinture à l’achillée! Utiliser pour cela un rapport de 1:5 entre la plante et l’alcool (100gr de plantes pour 500ml d’alcool) et utiliser un alcool à 50°.

Mais où trouver de l’alcool pur à 96°?

L’alcool à 96° consommable ne court pas les rues. En Italie, il coûte 20€ la bouteille et on peut en ramener 1L par jour en Suisse, où il est plus dur et onéreux à trouver. En droguerie, il est taxé à 100chf le litre… Mais les liquoristes malins savent qu’on peut le trouver chez Aligro autour des 40chf le litre.

En France, je crois savoir que c’est compliqué, très compliqué… voir impossible? Mais n’étant pas français je laisserai soin à nos chers voisins de bien vouloir donner leurs trucs et astuces d’approvisionnement en commentaire!

Donc si vous avez de la difficulté à trouver de l’alcool à 96°, vous pouvez soit sécher vos récoltes et faire une teinture au 1:5 avec un alcool qui titre à 50° environ (un rhum par ex), soit laisser faner 1 ou 2 jours votre récolte pour faire diminuer son taux d’humidité, sans pour autant la sécher complètement.

Précautions

L’achillée millefeuille ne présente pas de toxicité, mais elle peut générer une allergie de contact à cause de ses lactones-sesquiterpènes.

Elle est contre-indiquée en cas de:

  • grossesse et d’allaitement
  • de risque épileptique
  • d’allergie aux astéracées
  • elle est non recommandée aux enfants de moins de 12 ans [2].

Avertissement

Les informations communiquées dans cet articles le sont à titre informatif uniquement. Je ne suis ni médecin, ni thérapeute. Juste un passionné. Ces données ne peuvent ne substituer à un avis médical.

Références

Newslettre
S'inscrire

Vous avez aimé cet article?  

Reçevez des conseils de cueillette et des recettes directement dans votre boite mail!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez la recette