La meilleure salade de printemps. Cueilleurs Sauvages

Feuilles de tilleul: la meilleure salade de printemps

Michaël Berthoud Recettes 2 Comments

Une des meilleures salades sauvages de printemps est sans aucun doute une des plus simples à réaliser. Il s’agit tout simplement des feuilles de tilleul! Cela tombe bien, car c’est également une des essences plus plus couramment plantées en ville.


RECEVEZ VOTRE
GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES

DE SUISSE ROMANDE!

Télécharger votre guide PDF gratuit et faite partie de la communauté des cueilleurs de Suisse romande! 
JE LE VEUX!
Ecrit par Michaël Berthoud, Cueilleurs Sauvages.

Comment reconnaître le tilleul

Sachez qu’il existe deux espèces couramment plantées dans les jardins et les parcs en Suisse romande, les deux sont comestibles et s’utilisent de la même manière.

  1. le tilleul à petites feuilles (feuilles de 3-8cm)
  2. le tilleul à larges feuilles (feuilles de 10-15cm).

Les feuilles de tilleul sont facilement reconnaissables grâce aux points suivants:

  • Le bord des feuilles est constitué de petites dents, on dit qu’elles sont dentées.
  • Les feuilles ont une forme de coeur, on dit qu’elles sont cordées.
  • L’extrémité des feuilles est pointue, on dit qu’elle est acuminée.
  • Les feuilles sont alternes sur la tige.
Disposition des feuilles sur la tige: Jardin du Gué.

Salade printanière

  • Récoltez les feuilles jeunes au mois d’avril (en Suisse romande). Elles doivent être encore luisantes et vert tendre.
  • Goûtez-les, leur saveur et leur texture sont douces et délicieuses. Vous pouvez mettre un peu de couleur en ajoutant quelques fleurs de pâquerettes par exemple.
  • Choisissez un arbre éloigné des routes pour éviter les dépôts de poussières et de pollutions.

À servir avec votre sauce à salade préférée! Et n’hésitez pas à consulter les autres recettes!

La meilleure salade de printemps. Cueilleurs Sauvages
Vous avez aimé cet article? Inscrivez-vous à ma newslettre!
S'inscrire

Learn About This Author

Michaël Berthoud

Facebook

Je suis passionné par les plantes sauvages et leurs usages depuis dix ans. Laissez-moi être votre guide pour bien démarrer dans ce monde passionnant. Je vous donnerai de bons conseils et des critères sûrs pour débuter ou confirmer vos connaissances.

Commentaires 2

  1. en cour de changement de culture…je passe en permaculture et donc m’intéresse de plus en plus a toutes les plantes sauvages que l’on peu manger… connaissant les plus basique, j’aime apprendre et découvrir la multitude de plantes qui nous entoure et dont on ignore plein de chose a leur sujet !!

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *