Featured image for “L’infusion: 4 conseils pour profiter de ses bienfaits”

L’infusion: 4 conseils pour profiter de ses bienfaits

ThÚmes: 
Michaël Berthoud
/
12 août 2019

Rien de plus simple que de prĂ©parer une infusion Ă  base de plantes mĂ©dicinales: de l’eau chaude et des plantes qu’on laisse tremper. Et pourtant
 Certaines perdent leurs vertus Ă  plus de 80°, quand d’autres ont besoin de 30 minutes pour libĂ©rer leurs principes actifs. Voici tout ce que vous devez savoir pour prĂ©server les bienfaits de votre infusion thĂ©rapeutique.

GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES
COMESTIBLES!

Téléchargez votre guide PDF gratuit et reçevez des conseils de cueillettes chaque mois! 
JE LE VEUX!
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Article publiĂ© en partie dans le journal de phytothĂ©rapie “La pharmacie secrĂšte de dame nature”.

4 conseils pour réussir votre infusion

L’infusion est une maniĂšre simple et efficace pour utiliser une plante mĂ©dicinale. Elle est utilisĂ©e pour les parties souples : feuilles et fleurs. Cette mĂ©thode traditionnelle a fait ses preuves au cours du temps. Si la plupart d’entre nous la consomment sous forme d’une infusion « bien-ĂȘtre Â», elle peut aussi avoir sa place dans un traitement thĂ©rapeutique.

Infusion de plantain lancéolé. Cueilleurs Sauvages.
Infusion de feuilles de plantain

Mais pour cela, elle doit ĂȘtre rĂ©alisĂ©e dans les rĂšgles de l’art et correctement dosĂ©e. N’hĂ©sitez pas Ă  consulter un naturopathe ou un phytothĂ©rapeute qui saura vous conseiller sur le choix de la plante. C’est notamment trĂšs important pour les personnes sous mĂ©dicaments.

Voici quelques conseils pour infuser correctement une plante et préserver au mieux toutes ses propriétés.

  1. Ne versez pas de l’eau bouillante. Elle doit ĂȘtre entre 80–85°C, et couvrez la tasse ! Certaines molĂ©cules aromatiques (comme les huiles essentielles) sont trĂšs volatiles et fragiles. En couvrant, vous faites en sorte qu’elles restent dans le liquide que vous allez boire. Sinon, elles partent dans l’air, crĂ©ant une agrĂ©able senteur chez vous, mais ce n’est pas le but recherchĂ©.
  2. Le temps d’infusion varie entre 3-5 minutes pour les plantes aromatiques (thym par exemple) jusqu’à 30 minutes pour l’ortie dont il faut plus de temps pour extraire les minĂ©raux. Plus la plante est aromatique, plus le temps sera court.
  3. Si je compte infuser une grande quantitĂ© (1 litre), je place la plante dans un grand bocal hermĂ©tique et la recouvre d’eau. Pour infuser une seule tasse, j’aime utiliser des infusoires en mĂ©tal avec couvercle. N’utilisez pas les boules Ă  thĂ© qui sont en gĂ©nĂ©ral trop petites.
  4. Pensez Ă  vous munir d’une cafetiĂšre Ă  piston, en verre. Elle est idĂ©ale car elle permet Ă  la fois de couvrir la prĂ©paration et de presser la plante en fin d’infusion. C’est parfait pour ne pas perdre une seule goutte !
Une presse à café pour infuser les plantes sauvages. Cueilleurs Sauvages.
Un outil pratique, la presse à café!

Infuser la plante sĂšche ou fraĂźche ?

Consultez les ouvrages citĂ©s en fin d’article pour connaĂźtre le temps idĂ©al d’infusion et les quantitĂ©s.

Sachez que les quantités dans les livres font toujours référence à la plante sÚche!

Vous pouvez Ă©galement utiliser la plante fraĂźche, encore pleine de vitalitĂ© et de vitamines. Il convient par contre de doubler les quantitĂ©s, car celles-ci sont constituĂ©es en tout cas de la moitiĂ© d’eau (certaines jusqu’Ă  70%).

Et pour les plantes plus coriaces


Pour les parties plus dures des plantes (tiges, racines, fruits
) c’est la dĂ©coction qui est utilisĂ©e, car ces parties demandent une chaleur soutenue pour extraire leurs principes actifs.

La dĂ©coction consiste Ă  faire placer la plante dans l’eau frĂ©missante durant un temps qui varie d’une espĂšce Ă  l’autre, en gĂ©nĂ©ral entre 20 et 30 minutes.

Infusion de feuilles de plantain et de fleurs de sureau noir. Cueilleurs Sauvages.
Infusion de feuilles de plantain et de fleurs de sureau noir, un rĂ©gal 😉

Quelques idĂ©es d’infusions Ă  partir de plantes sauvages

  • Infusion reminĂ©ralisante aux feuilles d’ortie (Urtica dioĂŻca), notamment riche en fer et magnĂ©sium. L’ortie est aussi recommandĂ©e dans le traitement de l’hyperplasie bĂ©gnine de la prostate, des douleurs rhumatismales, de la diarrhĂ©e et les hĂ©morragies.
    Posologie : mettez 30 Ă  60 g de feuilles par litre d’eau. Laissez infuser 10 minutes et buvez 3 tasses par jour.
  • Infusion sĂ©dative et cardiotonique aux fleurs d’aubĂ©pine (Crataegus monogyna et laevigata), pour les troubles du sommeil, l’anxiĂ©tĂ© et les troubles cardiaques.
    Posologie : mettez 10 Ă  20 g de fleurs par litre d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes et buvez 2 Ă  3 tasses par jour.
  • DĂ©coction de racines de pissenlit (Taraxacum officinale), pour une cure dĂ©purative. L’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy), le prĂ©conise Ă©galement contre l’insuffisance hĂ©patique et les crises hĂ©patiques douloureuses. Il est rĂ©putĂ© pour ses vertus sur le systĂšme digestif et est utilisĂ© contre la constipation.
    Posologie : utilisez 25 g de racine par litre d’eau que vous ferez bouillir % minutes, puis infuser pendant 10 minutes. Buvez un bol, 15 minutes avant chaque repas.
  • Infusion de semences d’angĂ©lique (Angelica sylvestris), avant un repas pour prĂ©parer la digestion, ou aprĂšs comme digestif.
    Posologie : mettez 10 Ă  15 g de graines par litre d’eau chaude et laissez infuser 10 minutes. Prenez-lĂ  aprĂšs le repas en cas de troubles digestifs et une demi-heure avant le repas pour ses propriĂ©tĂ©s stimulantes [1].

Passons Ă  la pratique!

Vous désirez en apprendre plus! Etre capable de reconnaßtre les plantes médicinales dans la nature de pouvoir fabriquer vos remÚdes par la suite?

Alors rejoignez-nous durant nos journées sur les plantes sauvages médicinales!

Atelier sur les plantes médicinales

Références

Vous trouverez les posologies de bien d’autres plantes Ă  infuser dans les ouvrages suivants :

  • [1] Delpart, Catherine (dir.), Le petit Larousse des plantes qui guĂ©rissent, 2013.
  • Paul-Victor Fournier, Dictionnaire des plantes mĂ©dicinales et vĂ©nĂ©neuses de France, Omnibus.
  • Dr. Jean Valnet, La phytothĂ©rapie, Se Soigner par les plantes, Le livre de Poche, 2001.

Des questions?

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter!

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter
pour ĂȘtre tenu au courant des nouveaux articles et prochains cours.
S'inscrire