Cynorhodons confits

Cynorhodons confits, ça vous dit?

Michaël Berthoud Cuisine sauvage 8 Comments

Goûter un fruit confit, c’est retourner en enfance, lorsqu’on allait chiper les bonbons dans les placards de la grand-même. En tout cas, moi je faisais ça! Les cynorhodons confits sont délicieux. A consommer avec modération, ils n’en sont pas moins une manière originale de conserver ces précieux fruits sauvages.


RECEVEZ VOTRE
GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES

COMESTIBLES!

Téléchargez votre guide PDF gratuit et reçevez des conseils de cueillettes chaque mois! 
JE LE VEUX!
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Le sucre est un conservateur. Celles et ceux qui font des confitures, gelées et sirops le savent bien. Confire un fruit, cela revient à lui enlever son eau pour la remplacer par du sucre. C’est sûr, ce n’est pas la recette la plus diététique de ce site ? mais vu le temps de préparation, ces petits bonbons sont tellement précieux que je préfère faire durer le plaisir!

Cynorhodons confits

Pour tester cette recette, j’ai utilisé les cynorhodons de l’espèce Rosa rugosa. C’est une variété cultivée, souvent plantée par les jardinier. L’avantage de ces fruits est qu’ils sont 2 à 3 fois plus gros que les cynorhodons sauvages (généralement Rosa canina), ils sont aussi plus ronds et faciles à travailler. On trouve facilement des rugosa, en milieu urbain, veillez simplement à ce qu’ils ne poussent pas dans un endroit pollué. Et il faut que les cynorhodons ne soient pas trop mous, sinon vous ne pourrez pas les ouvrir pour enlever les poils.

Vous chercher d’autres recettes de cynorhodons? Tester aussi le sirop de cynorhodons! Pour les astuces de cueillette : Cynorhodons, récolte et utilisation.

Cynorhodons confits

Cette recette de cynorhodons confits ravira petits et grands. Ils sont parfaits en accompagnement de la chasse, ou tout simplement à déguster comme des bonbons.
Temps de préparation 8 days
Temps total 8 days

Equipment

  • Casserole
  • Passoire
  • Cuiller à moka ou petit ustensile

Ingrédients

  • 250 g cynorhodons évidés (durs ou pas encore trop mous)
  • 295 g sucre
  • 150 mL eau

Instructions

Préparation des cynorhodons

  • Placer les cynorhodons au congélateur un moment pour qu'ils soient durs. Cela facilite leur travail.
  • Coupez-les en deux, puis enlevez tous les poils et "graines" à l'intérieur avec une cuiller à moka. Ils doivent être tout propres.

Confiserie jour 1

  • Faire fondre 125gr de sucre dans l'eau. Frémir 2 min jusqu'à épaississement.
  • Sortir du feu et rajouter les fruits. Couvrir et laisser macérer 24h.

Jour 2

  • Sortir les fruits et les égoutter.
  • Ajouter 30g de sucre au sirop. Chauffer jusqu'à frémissement durant 1min.
  • Sortir du feu et rajouter les fruits. Couvrir et laisser macérer 24h.

Jour 3, 4, 5

  • Répéter les opérations du jour 2.

Jour 6

  • Répéter les opérations mais en rajoutant 50gr de sucre.
  • Laisser macérer encore 2 jours.

Jour 8

  • Egoutter les cynorhodons.
  • Déposer les cynorhodons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Chauffer au four à 50°C durant 10-30min. L'idée et de chauffer jusqu'à ce qu'une bonne partie de l'eau soit évaporée, ils vont devenir moins visqueux.

Notes

Recette originale du site finedininglovers.
Newslettre
S'inscrire

Vous avez aimé cet article?  

Reçevez des conseils de cueillette et des recettes directement dans votre boite mail!

Commentaires 8

  1. Bonjour, recette très intéréssente, je vais la tester. Par contre, j’aurais deux petites questions :

    1. Quand on sort le sirop du feu pour rajouter les fruits, peut-on attendre que ça refroidisse (pour garder la vitamine C) ou doit-on les ajouter quand le sirop est encore chaud ?

    2. Une fois les cynorhodons sont confits et après le passage au four, peut-on les conserver dans un bocal dans leur sirop (par question de praticité) ou doit-on les sortir ? Merci d’avance.

    1. Post
      Author

      Bonjour Ria,

      1: Il faut mieux mettre le sirop à chaud pour que le sucre imprégne toutes les fibres des fruits. Vous pouvez oublier la vitamine C pour cette recette, vu le nombre de cuissons il n’en restera pas grand chose, c’est une recette plus gourmande que diététique 😉

      Oui vous pouvez les laisser dans le sirop. Je trouve plus commode de les égoutter et utiliser le sirop. Les fruits sont ainsi plus faciles à manipuler.

      Amitiés

      Michaël

  2. Bonjour, j’en suis au 7e jour, et les cynorhodons sont de plus en plus durs. Est-ce normal?
    J’ai bien envie de les recycler en confiture en les faisant bouillir dans l’eau. En tout cas ils ne sont pas agréables à manger, c’est juste dur et même pas sucré. Qu’ai-je mal fait ?

    1. Post
      Author
  3. Bonjour
    En effet les fruits étaient durs et sauvages.
    Je les ai égouttés, puis j’ai remis de l’eau dans le sirop et les ai cuits plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils deviennent plus tendres, puis j’ai recommencé à cuire le sirop pour le faire réduire et fait macérer les fruits.
    Mais, ils redeviennent durs. Je vais les égoutter et les faire sécher. On verra.
    Merci pour la réponse.
    Katia
    PS: j’ai dû tripler le volume de sirop pour que tous les fruits soient recouverts.

    1. Post
      Author
  4. bonjour,
    moi, j’ai une recette de ma grand mère, gelée aux gratte cul mais je fais bouillir les fruits avec de l’eau, sans les ouvrir, je filtre soigneusement, il faut que le jus récupéré soit propre, je rajoute la quantité de sucre par rapport au liquide obtenu, je rajoute un jus de citron et fais cuire le tout.
    Je me pose la question (car vous parlez de vitamine C) est ce que je conserve la vit C en les faisant cuire de cette façon. Merci de votre réponse. Cordialement.

    1. Post
      Author

      Bonjour,
      Merci du partage de votre recette, qui m’a l’air très gourmande 😉

      Pour votre question, je pense que cela dépend de combien de temps vous faites cuire. Si vous devez cuire longtemps pour réduire votre gelée, la quantité de vitamine C va diminuer. Dans l’idéal, éviter de cuire à plus de 70° et plus de 30min. Il y a un graphique explicatif sur cette page: https://cueilleurs-sauvages.ch/le-cynorhodon/

      Amitiés
      Michaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez la recette