L’angélique sylvestre

Michaël Berthoud Non classé Leave a Comment

En me promenant dans les bois aux alentours de chez moi, j’ai souvent le plaisir d’admirer une grande plante majestueuse, l’angélique des bois. Sa taille humaine et ses belles fleurs blanches lui donnent l’allure d’un ange couronné, l’ange du sous-bois.

Article publié en partie dans le journal de phytothérapie "La pharmacie secrète de dame nature",
N°14, octobre 2018.

Journal de phytothérapie

Nom : angélique des bois, herbe à fièvre
Nom latin : Angelica sylvestris
Famille : apiacées (ombellifères)
Cueillette : fruits de septembre à novembre, racines en automne et hiver
Parties utilisées : racines, tiges, feuilles, fruits
Milieux : forêts, haies, lisières, lieux humides, bas marais
Floraison : septembre, octobre.
Altitude : jusqu’à 2300 m

Prochaines activités

L'angélique, la plante venue des anges

Plusieurs plantes font partie du genre botanique Angelica. La plus connue est l’angélique archangélique, utilisée dès le Moyen Âge. Elle est néanmoins très peu courante naturellement en Suisse et en France.

Celle qui nous intéresse ici est l’angélique des bois, beaucoup plus commune. La légende raconte que c’est un ange (dans certaines histoires il s’agit de l’archange Raphaël) qui aurait révélé les propriétés de ces plantes à un ermite ou à un moine. Le nom angelica remonterait au Xe siècle.

Les angéliques, principalement l’espèce archangélique, sont connues dès le Moyen Âge et cultivées en Scandinavie. Au XIVe siècle, elle est plantée dans les monastères à travers toute l’Europe et utilisée en prévention de la peste. Son usage médicinal est courant jusqu’au XVIIIe siècle, pour faire place peu à peu à la confection de liqueur.

Il aurait vécu jusqu’à 121 ans grâce à cette plante!

On raconte qu’Annibal Camoux (ancien soldat marseillais) serait mort à l’âge honorable de 121 ans, en 1759.

Son secret ? Il mâchait de la racine d’angélique tous les jours.

Son exceptionnelle longévité n’est peut-être pas attestée historiquement… Mais même si ce n’est qu’une légende, cela montre bien que l’angélique est considérée comme une grande plante médicinale !

Les anges aiment la lumière…

Il y a beaucoup d’angélique autour de chez moi. Je la cherche dans les forêts fraîches et humides composées de hêtres et d’épicéas. Elle affectionne également les abords de marais. Mais attention ! Les anges aiment la lumière, ne la cherchez donc pas en milieu de forêt où il fait en général trop sombre, visez plutôt les bords de chemins forestiers larges, où les rayons du soleil caressent le sol.

C’est une plante de grande taille, dont la tige cylindrique, creuse et pourpre à l’âge adulte peut faire jusqu’à deux mètres de hauteur. Ses petites fleurs blanches sont disposées en de grandes ombelles, tout comme la berce des prés, dont j’ai déjà parlé, et ses feuilles sont découpées en de nombreuses folioles ovales et dentées.

Un tonique en cas de convalescence

Les propriétés de l’angélique des bois sont les mêmes que celle de l’angélique archangélique, bien qu’un peu moins prononcées. Les deux sont amères et aromatiques, elles stimulent les organes digestifs, ouvrant l’appétit si elles sont prises avant un repas (apéritive) ou digestives si elles sont prises après. Elle est ainsi utilisée en cas de fatigue générale, d’anémie ou de convalescence pour relancer l’appétit et la machine digestive.

L’amie des femmes…

Ses propriétés sudorifiques et expectorantes en font aussi un remède de choix en cas de bronchites chroniques ou d’asthme nerveux. De plus, l’angélique est également emménagogue, c’est-à-dire qu’elle peut provoquer les règles chez les femmes.

 

Ombelle d'Angelique sylvestre. Observez la forme arrondie de l'ombelle et de chaque ombellule.

Utilisation de l'angélique

Le meilleur moyen de bénéficier de ses arômes

Les racines récoltées à l’automne ou les fruits sur les ombelles doivent être utilisés en infusion et non en décoction comme c’est d’usage pour les racines. Étant donné qu’elles contiennent des molécules aromatiques, une décoction risquerait de les détruire.

Infusez 40 g de racine sèche par litre d’eau. Boire 1 tasse après les repas.

Une recette de vin apéritif et/ou digestif

  • Faites macérer 40 g de racines ou de fruits séchés dans 1 litre de vin blanc.
  • Ajoutez 4 g de cannelle en bâton.
  • Faites macérer durant 2 semaines, filtrez et ajoutez 40 g de miel.
  • Mettez en bouteille et dégustez un verre à liqueur avant le repas pour l’effet apéritif, ou après pour l’effet digestif.

Ce vin se garde environ 6 mois au frais.

Évitez l’angélique si…

Comme pour beaucoup de plantes, les femmes qui allaitent doivent la proscrire. Elle aurait également un effet photosensibilisant et elle doit être évitée si vous prenez des anticoagulants.

Quelle angélique utiliser ?

Si vous désirez partir en cueillette, c’est l’angélique des bois que vous trouverez dans nos régions (sauf dans le midi) alors que si vous préférez l’acheter en herboristerie c’est l’archangélique qu’on vous vendra.

1 conseil capital pour ne pas vous intoxiquer

De nombreuses plantes toxiques font partie de la même famille que les angéliques. Si vous restez en milieu forestier, il n’y a pas d’autre plante aussi imposante que l’angélique des bois. Comme pour la plupart des plantes, il est plus facile de commencer par la chercher lorsqu’elle est en fleur afin d’apprendre à reconnaître ses feuilles (en septembre et octobre). Vous saurez alors la trouver à n’importe quelle saison.

Partagez ce post!

No Comment.