Featured image for “Sirop de cynorhodon pour l’hiver”

Sirop de cynorhodon pour l’hiver

Plantes sauvages dans cet article: 

ThÚmes: 
Michaël Berthoud
/
23 janvier 2019

Voici une recette d’un sirop de cynorhodon, trĂšs riche en vitamine C, idĂ©al comme complĂ©ment hivernal! En plus il est dĂ©licieux! En prĂ©vention ou pour le plaisir, ce sirop saura en sĂ©duire plus d’un!

GUIDE DES
PLANTES SAUVAGES
COMESTIBLES!

Téléchargez votre guide PDF gratuit et reçevez des conseils de cueillettes chaque mois! 
JE LE VEUX!
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

EDIT 11.2022: Nous avons mis à jour le chapitre sur la température idéale de cuisson.

Les propriétés du sirop de cynorhodon

Le cynorhodon est le fruit qui possĂšde le plus de vitamines C (30–1300 mg/100 g) [1]. Elles sont situĂ©es principalement dans sa peau [6]. Il contient Ă©galement de la vitamine B1 et B2 en quantitĂ© ainsi que du potassium, des pigments et des tannins [2].

L’usage traditionnel de ce fruit est confirmĂ© par des Ă©tudes rĂ©centes qui dĂ©montrent ses propriĂ©tĂ©s: il est anti-inflammatoire, antioxydant, anti-mutagĂšne [3], vitaminisant, astringent, cholagogue, cholĂ©rĂ©tique, diurĂ©tique, anti-laxatif, antioxydant
[4] De plus, Orhan et al. [5] lui trouvent des propriĂ©tĂ©s antidiabĂ©tiques.

Cueillette de cynorrhodons

Le sirop de cynorhodons aurait Ă©tĂ© utilisĂ© durant la 2e guerre mondiale en Grande-Bretagne comme complĂ©ment de vitamine C, Ă  cause de la faible quantitĂ© de fruits et lĂ©gumes disponibles. Il Ă©tait donnĂ© aux enfants en prĂ©vention du scorbut. Il peut donc ĂȘtre vu soit comme un sirop mĂ©dicinal pour vous accompagner durant l’hiver (prendre 1 Ă  2 c.c par jour), soit comme un sirop alimentaire pour le plaisir.

La cueillette du cynorhodon se fait entre septembre et novembre selon les rĂ©gions. Il peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© Ă  partir des fruits mous, mais Ă©galement Ă  partir des fruits durs. D’ailleurs, la photos ci-dessous Ă  Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e Ă  partir de fruits durs et le rĂ©sultat est splendide. Vous n’ĂȘtes donc pas obligĂ© d’attendre les gelĂ©es.

En tout cas, sa belle couleur orange fait un bel effet sur la table et il a un arĂŽme magnifique! En gĂ©nĂ©ral, il ne fait pas long feu Ă  la maison tellement on l’apprĂ©cie. Il peut ĂȘtre bu diluĂ© dans de l’eau, mais il fait aussi merveille dans un cocktail. Nous avons eu la chance de fournir un sirop de cynorhodons Ă  Anne-Sophie Pic qui l’a utilisĂ© dans en cocktail apĂ©ritif.

Quantité de sucre du sirop

Vous noterez que la concentration de sucre de la recette de ce sirop de cynorhodons est importante, elle a Ă©tĂ© calculĂ©e pour favoriser une longue conservation, car le liquide y est aseptique. Je ne rajoute donc mĂȘme pas de conservateur. C’est ma recette fĂ©tiche pour les sirop mĂ©dicinaux, aucun n’a jamais moisi ou tournĂ©. En thĂ©orie, et c’est ce que je vous recommande de faire, il se conserve une annĂ©e au frais. Mais dans la pratique, j’en ai conservĂ© plus de 2 ans, et parfois mĂȘme Ă  tempĂ©rature ambiante.

Sirop de cynorhodons
Le sirop de cynorhodon a une belle couleur orange!

A quelle température faut-il cuire les cynorhodons?

La vitamine C est thermolabile se dĂ©grade facilement avec la chaleur et s’oxyde aux UV. Nous allons donc Ă©viter de chauffer Ă  plus de 50°C. Vous pouvez consulter l’article complet sur le cynorhodon pour avoir plus d’informations. Il est Ă©galement important de stocker vos bouteilles Ă  l’abri de la lumiĂšre pour prĂ©server la vitamine.

On pourrait Ă©galement faire le sirop Ă  partir d’une macĂ©ration Ă  froid durant une nuit, ce qui serait l’idĂ©al pour la prĂ©servation de la vitamine C, mais nous n’avons pas encore testĂ© cette recette.

Avez-vous testé cette recette? Dites-nous ce que vous en pensez en commentaires!

Sirop de cynorhodons pour l’hiver

Voici ma recette du sirop de cynorhodons au goût délicat et aux propriétés médicinales utiles en hiver.
Temps de cuisson 1 heure 10 minutes
Cueillette 30 minutes
Temps total 1 heure 40 minutes
Portions 1 L

Équipement

  • Mixeur
  • Entonnoir
  • Presse-purĂ©e ou moulin Ă  lĂ©gumes
  • Filtre Ă  cafĂ© permanent ou un simple morceau de tissus
  • Casserole
  • Entonnoir
  • Bouteille stĂ©rilisĂ©e

Ingrédients

  • 500 g cynorhodons frais
  • 0.5 L eau
  • 800 g sucre

Instructions

  • Passer les fruits sous l’eau pour les nettoyer, enlever la mouche (les petites feuilles sĂšches du bout du fruit).
  • Les placer dans une casserole avec l’eau. Ce qui est important, c’est qu’il soient tout juste couvert.
    Préparation d'un sirop de cynorhodon. Cueilleurs Sauvages.
  • Chauffer le tout Ă  50°C, couvrir et laisser cuire durant 30min. Passer le tout au mixer.
  • Laisser macĂ©rer durant 1h dans le mixeur. Pendant ce temps, stĂ©rilisez les bouteilles.
    Préparation d'un sirop de cynorhodon. Cueilleurs Sauvages.
  • Filtrer et presser le jus et les fruits. Le plus simple est d’utiliser un moulin Ă  lĂ©gumes (passe-vite). Il y aura une pulpe/jus qui va sortir du tamis.
    Vous pouvez aussi utiliser un presse-purée en métal ou un morceau de tissus pour presser.
    Ce qui est important est de pouvoir presser fort pour extraire le plus de jus.
  • Vous venez d'obtenir une pulpe. Filtrez-la Ă  travers un filtre Ă  cafĂ© permanent ou une Ă©tamine fine pour obtenir un jus.
  • Les fruits ont pompĂ© du liquide, vous avez probablement moins d’eau qu’au dĂ©but. 
    OPT 1: Une fois le jus filtrĂ© finement, rajoutez de l’eau pour avoir le mĂȘme volume de liquide qu’au dĂ©but. Cette Ă©tape sert Ă  avoir 1L de sirop au final. Mais en diluant, vous perdez du gout.
    OPT2: Mais vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de diluer ce prĂ©cieux liquide. Faites une rĂšgle de 3 pour obtenir la bonne quantitĂ© de sucre en fonction de votre volume de jus. Vous aurez moins de sirop, mais il sera plus concentrĂ©.
  • Placer le liquide obtenu dans une autre casserole, incorporer le sucre et chauffer lĂ©gĂšrement jusqu’à dissolution complĂšte. Ne chauffez pas trop!
  • Une fois le sucre dissous, verser Ă  raz-bord dans une bouteille stĂ©rilisĂ©e , fermer et retourner la bouteille jusqu'Ă  refroidissement. Ceci crĂ©era un vide d'air limitant le dĂ©veloppement des moisissures.
  • Étiqueter et conserver au frais et Ă  l’abri de la lumiĂšre.

Notes

Il est pratique de savoir que 1L de fruit en volume =~ 600gr en poids. Si vous désirez une quantité de sirop précise, faite la cueillette avec une dosette.
Posologie: prendre 2 cuillers à café par jour en hiver en prévention.
Ce sirop se conserve normalement plus d’une annĂ©e sans ĂȘtre ouvert. Puis, il doit ĂȘtre conserver au frigo.
A la tienne!
54 plantes sauvages comestibles de Suisse romande et France voisine. Se nourrir des cadeaux de la nature. Michaël Berthoud

54 plantes sauvages comestibles

Note : 5 sur 5.

Notre livre sur les plantes sauvages, préfacé par Anne-Sophie Pic, est disponible en librairies et sur internet!

Vous y découvrirez de nombreuses astuces de cueillette et des recettes pour tous les goûts!

Références
[1] Ziegler SJ1Meier BSticher O. Fast and Selective Assay of l-Ascorbic Acid in Rose Hips by RP-HPLC Coupled with Electrochemical and/or Spectrophotometric Detection. Planta Med. 1986 Oct;(5):383-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17345347
[2] FikretDemiraMusaÖzcanb. Chemical and technological properties of rose (Rosa caninaL.) fruits grown wild in Turkey. Journal of Food Engineering, Volume 47, Issue 4, March 2001, Pages 333-336. https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0260877400001291
[3] Kilicgun H, Dehen A. In vitro antioxidant effect of Rosa canina in different antioxidant test systems. Phcog Res. 2009;1:417–420.
[4] Aresenescu A. Pharmacognostical research on the species Rosa canina L. (in Romanian): UMF Cluj-Napoca; 2008.
[5] Orhan N, Aslan M, Hosbas S, Deliorman O. Antidiabetic effect and antioxidant potential of Rosa canina fruits. Phcog Mag. 2009;5:309–315. doi: 10.4103/0973–1296.58151. http://www.phcog.com/article.asp?issn=0973–1296;year=2009;volume=5;issue=20;spage=309;epage=315;aulast=Orhan
[8]  Roman I, Stănilă A, Stănilă S. Bioactive compounds and antioxidant activity of Rosa canina L. biotypes from spontaneous flora of TransylvaniaChem Cent J. 2013;7(1):73. Published 2013 Apr 23. doi:10.1186/1752-153X-7-73 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3668991/
[6] Paul-Victor Fournier, Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, Omnibus.
[7] Plantes médicinales essentielles, Simmonds, Howes, Irving, Editions Ulmer, 2018.
[8] Kadakal, C., Duman, T., & Ekinci, R. (2017). Thermal degradation kinetics of ascorbic acid, thiamine and riboflavin in rosehip (Rosa canina L) nectar. Food Science and Technology, (AHEAD), 0-0.

Des questions?

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter!

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter
pour ĂȘtre tenu au courant des nouveaux articles et prochains cours.
S'inscrire